03 octobre 2009

La mélopée de l'ail paradisiaque de Mo Yan

2145Un titre pour le moins original pour ce roman d'un célèbre auteur chinois que je n'avais pas encore lu mais dont j'ai beaucoup entendu parler. L'auteur nous plonge dans la Chine rurale post-communiste des années 1980, plus précisément au nord-est de la Chine dans un village appelé Shandong où tout l'économie locale est organisée autour de la culture et de l'exploitation des hampes d'ail. Dans un enchevêtrement narratif complexe, on apprend qu'une émeute des paysans révoltés contre la corruption des fonctionnaires et la faible prise en considération de leur travail vient de bouleverser la région. Gao Ma est accusé d'avoir organisé cette émeute et se retrouve alors emprisonné et torturé par les membres du Parti. Parallèlement à cette histoire, Gao Ma revient sur ses amours avec Jinju, une jeune paysanne promise à un autre homme prête à tout pour se soustraire à l'autorité familiale et vivre avec l'homme de son choix. A ces deux histoires s'ajoute une multitude de récits individuels qui donnent à ce roman une dimension polyphonique envoûtante.

Ce livre est une très belle découverte, et on se demande tout d'abord comment il a pu échapper à la censure tant il est subversif et acerbe à l'égard du système politique chinois. On se laisse prendre assez vite par le style de l'auteur à la fois direct et parfois même très cru et pourtant infiniment poétique. Certains passages ne sont pas sans rappeler le roman de Zola La terre consacré au monde paysan de son époque, et ce tant par le style abrupt et sans concession que par la cruauté de certaines scènes. Une belle découverte et un univers bien particulier que je ne suis pas prête d'oublier...

Posté par Snowball à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La mélopée de l'ail paradisiaque de Mo Yan

Nouveau commentaire