03 juin 2011

Le printemps des pères de Henri Husetowski

4a802c5e599ae325eb0ddba61ca63c44-300x300C'est une histoire d'ados, un drame dont l'issue reste incertaine jusqu'à la dernière page: Ludovic est le meilleur ami de Gaétan, ils sont inséparables. Mais un après-midi de 1942 va modifier à jamais son existence: il semble à Ludovic que son meilleur ami vient de se jeter sous ses yeux du haut d'une falaise. Hallucination? Vision trop horrible pour être acceptée par la conscience de Ludovic? L'adolescent garde le silence en dépit de la disparition avérée de son ami. Un village en émoi, une famille éplorée, des interrogations sans réponse, Ludovic ne sait plus que penser et les jours s'écoulent sans qu'il ne parvienne à éclaircir ses idées. Seulement voilà, on ne peut rester figer dans le présent en niant le passé: Ludovic change imperceptiblement de comportement et dès lors plus rien ne sera jamais pareil pour cet adolescent.

J'ai aimé ce court roman bâtit sur un mystère qui ne se lève pas facilement autant que j'ai apprécié la personnalité torturée de Ludovic, cet adolescent un peu perdu au passé chaotique. En effet, privé de père, rejeté par sa mère, Ludovic est surnommé le "bâtard" dans un petit village au sein duquel les histoires les plus sordides ont tôt fait de circuler. Certes, Ludovic est écrasé par le chagrin causé par la perte de son ami, mais il ressent aussi la possibilité d'un nouveau départ, être accepté par la famille de son ami défunt et devenir le nouveau fils choyé par la mère de Gaétan. Pourtant, il est aussi confronté à un déchirement intérieur, celui de ne pouvoir partager un secret très lourd à porter dont il ignore lui-même l'exact contenu. Histoire douloureuse et bouleversante qui tient le lecteur en haleine, Le printemps des pères a cependant deux petits défauts qui m'ont un peu gâché la lecture: des descriptions interminables sur les émois adolescents (des scènes nombreuses et crues qui finissent par agacer quand bien même on connaît l'importance de la sexualité pour les jeunes garçons de l'âge de Ludovic!) et un choix de lexique parfois trop relâché à mon goût. Toutefois, j'ai passé un bon moment de lecture et je remercie vivement Buchet Chastel ainsi que Babelio pour ce partenariat!

Posté par Snowball à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le printemps des pères de Henri Husetowski

Nouveau commentaire