13 juin 2010

Le cavalier et son ombre de Boubacar Boris Diop

Les opérations de masse critique organisées par Babelio sont toujours l'occasion de faire de jolies découvertes, et cette dernière édition du mois dernier n'a pas dérogé à cette règle. Passé le premier moment de surprise (ce livre n'était pas dans la liste de mes choix initiaux), je me suis plongée avec beaucoup de plaisir dans cette lecture qui m'a permise de renouer avec la littérature africaine contemporaine. L'auteur, Boubacar Boris Diop, est originaire du Sénégal et ce livre est son quatrième roman. Le Cavalier sans ombre est... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2010

Roman avec cocaïne de M. Aguéev

Roman russe paru pour la première fois en 1934, on sait peu de chose sur ce roman et encore moins sur son mystérieux auteur M. Aguéev. Ce texte a été redécouvert dans les années 80', et salué à juste titre par l'ensemble de la critique. Il est arrivé tout à fait par hasard entre mes mains, après de vives recommandations. Il s'agit d'un roman initiatique, au thème relativement classique: le destin d'un jeune lycéen moscovite durant la période prérévolutionnaire et révolutionnaire qui traverse de nombreuses épreuves propres aux... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2010

Les saisons de la solitude de Joseph Boyden

Nous sommes à Moonsonee dans le Grand Nord : Annie, jeune femme au destin torturé est revenue dans sa région natale pour veiller sur son oncle Will, ancien pilote plongé dans le coma après un tragique accident. Dès le début, la narration s’intercale autour du double récit de vie de ces deux personnages atypiques : deux générations, une appartenance commune à un peuple malmené celui des Indiens, deux chemins de vie qui s’entrecroisent et se rejoignent souvent dans la douleur liée à l’évocation de souvenirs pénibles. Annie... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 12:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 mars 2010

Le testament caché de Sebastian Barry

A la lecture du quatrième de couverture, ce roman irlandais dont j’avais beaucoup entendu parler avait une intrigue plus que prometteuse et un thème qui depuis toujours me séduit, celui de la folie. Roseanne, une centenaire enfermée dans l’asile psychiatrique de Roscommon depuis de nombreuses années, doit subir une évaluation médicale visant à déterminer son aptitude éventuelle à réintégrer la société de son temps. C’est le docteur Greene, bien loin de l’univers tapissé de souvenirs et de secrets enfouis qui doit se charger de... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 11:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 février 2010

Un bonheur insoupçonnable de Gila Lustiger

Il y a quelques mois, j'avais lu sur la toile de nombreux avis élogieux concernant ce roman philosophique allemand, plein d'"anecdotes, de notes, de maximes, de dogmes et de leurs contraires" comme le signale le quatrième de couverture. Il s'agit en effet d'un bel ouvrage mêlant des illustrations originales et souvent rigolotes à une histoire assez simple, celle d'un vieil homme aigri aidant un enfant à surmonter sa peine après le décès de sa grand-mère. A cette intrigue s'ajoute une multitude de personnages secondaires... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2009

La double vie d'Anna Song de Minh Tran Huy

Ce roman de la rentrée littéraire de septembre dernier m'avait intriguée dès la publication de ses premiers extraits car il faisait résonner en moi de lointains souvenirs durassiens (Anna Song est une héroïne récurrente dans une partie de l'oeuvre fascinante de Marguerite Duras).Pourtant, le personnage éponyme de ce roman n'a qu'une lointaine parenté avec celui de Duras bien qu'il en partage le caractère énigmatique. Ce roman s'articule en effet autour de la trouble personnalité d'Anna Song, jeune pianiste virtuose décédée à l'âge... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 16:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 novembre 2009

Bons baisers de Lénine de Yan Lianke

J'aime parfois lire des livres qui sortent de l'ordinaire, on peut dire qu'avec Bons baisers de Lénine mon souhait auré été pleinement exaucé! Ce roman nous entraîne dans la Chine rurale, dans un petit village, la Benaise habité par des aveugles, boiteux, borgnes et paralytiques de toutes sortes. Le chef du district a alors une idée lumineuse pour donner un peu de vie à son village: réunir assez d'argent en montant un spectacle inédit mettant en scène les talents des gens de son village afin d'acquérir la dépouille de Lénine. Il... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 11:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 octobre 2009

Le boulevard périphérique d'Henry Bauchau

Cela faisait longtemps que j'avais envie de lire Henry Bauchau, romancier et psychanalyste surtout célèbre pour sa version d'Antigone. Pour ce roman, difficile de proposer un résume, voici donc le quatrième de couverture pour vous faire une idée: Paris, 1980. Alors qu'il " accompagne " sa belle-fille dans sa lutte contre un cancer, le narrateur se souvient de Stéphane, son ami de jeunesse. Au début de la guerre, cet homme l'a initié à l'escalade et au dépassement de la peur, avant d'entrer dans la Résistance puis, capturé... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2009

La mélopée de l'ail paradisiaque de Mo Yan

Un titre pour le moins original pour ce roman d'un célèbre auteur chinois que je n'avais pas encore lu mais dont j'ai beaucoup entendu parler. L'auteur nous plonge dans la Chine rurale post-communiste des années 1980, plus précisément au nord-est de la Chine dans un village appelé Shandong où tout l'économie locale est organisée autour de la culture et de l'exploitation des hampes d'ail. Dans un enchevêtrement narratif complexe, on apprend qu'une émeute des paysans révoltés contre la corruption des fonctionnaires et la faible prise en... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2009

Mausolée de Rouja Lazarova

Ce roman nous plonge dans un univers que l’on connaît peu, celui de la Bulgarie du XXème siècle, pays ravagé durant plus d’un demi-siècle par le communisme. Il s’ouvre à Sofia, en 1964 sur l’arrestation de Sacho le Violon, sacrifié sur l’autel de l’implacable idéologie de l’époque qui voyait dans l’exercice de certains métiers –à l’instar de celui de musicien- signe délétère de subversion à sanctionner par une déportation immédiate suivie par une mort quasi certaine. Ce roman polyphonique articulé autour du témoignage de trois... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]