15 avril 2011

Un rêve de John Ball de William Morris

  J'ai eu la chance de recevoir un second livre des éditions Aux forges Vulcain grâce à un second partenariat organisé il y a peu par Blog-o-book. La quatrième de couverture: Vers la fin du XIXe siècle, un conférencier socialiste s’endort. Divagant, promenant son esprit jusque dans la belle campagne anglaise du XIVe siècle, il rencontre quelques paysans, un ancien soldat, un prêtre rebelle. Ces hommes sont prêts à se battre ; mais, cette fois, ce ne sera pas pour leurs seigneurs, mais contre eux. John Ball, le curé qui sert... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2011

L'âme humaine et le socialisme de Oscar Wilde

Dans ce court essai daté de 1891, Oscar Wilde "propose une synthèse personnelle de diverses influences et offre une vision idiosyncratique du socialisme". Le titre de ce court texte repose sur une antithèse et se développe sur une logique pour le moins paradoxale exempte de tous les préjugés d'une époque. "Le principal avantage que présenterait l'établissement du socialisme serait  sans nul doute de nous libérer de cette sordide nécessité qui consiste à vivre pour les autres, et qui, dans l'état actuel des choses, exerce une... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 avril 2010

Adolfo Kaminsky, une vie de faussaire de Sarah Kaminsky

Un sujet original pour ce document qui met en scène un personnage de l’ombre, un faussaire ou expert en fabrication de faux papiers durant la seconde guerre mondiale. Ce personnage dépeint à grands traits par sa fille Sarah qui lui rend ici un vibrant hommage tout en évitant l’écueil de l’hagiographie, c’est Adolfo Kaminsky. Durant près de trente ans, cet homme sacrifiera sa vie personnelle familiale pour aider des centaines de personnes à sauver leur vie tout en gardant une attitude à la fois humble et désintéressée. Animé par... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 12:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 mars 2010

Et Dieu créa les Beatles de Daniel Ichbiah

Premier essai réussi pour cettte découverte d'un genre que je ne lis jamais d'habitude: les biographies musicales. Il y a peu de temps, dans le cadre de son opération "Masse critique", Babelio proposait ce partenariat avec les Editions des Carnets de l'info et j'ai eu envie de me lancer dans ce nouveau genre, en particulier parce que j'adore ce groupe que j'écoute très souvent mais dont j'ignore les petits secrets. Cette biographie est très documentée et vraiment bien construite: partant de la genèse et de la formation de... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2010

Les enfants de Staline de Owen Matthews

Ce document retrace la complexe généalogie familiale de son auteur, qui s’enracine dans la Russie stalinienne des années 40. Boris Bibikov, le grand-père de l’auteur est alors un haut dignitaire déchu et abattu froidement par les sbires de Staline tandis que sa mère Ludmila échoue avec sa sœur dans un orphelinat en pleine tourmente de la seconde guerre mondiale. Devenue une brillante étudiante pendant la guerre froide, elle rencontre Mervyn Mathews, futur père de l’auteur qui ayant refusé d’entrer au KGB est contraint à l’exil.... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2010

Diane Arbus de Violaine Binet

Ce livre retrace la vie personnelle et le parcours professionnel d’une grande photographe du vingtième siècle Diane Arbus. Cependant, dès l’avant-propos de son livre, l’auteur de cette biographie, Violaine Binet, nous avertit de la difficulté de son entreprise car la majorité des documents afférents au fond Diane Arbus n’est pas disponible du fait du strict contrôle exercé par ses descendants afin de « préserver les photographies de théories et d’interprétations intempestives ». De fait, à l’instar de l’auteur, on peut... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 11:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 novembre 2009

Lait noir d'Elif Shafak

Dès les premières pages de son livre, Elif Shafak avertit son lecteur en ces termes : « Ce livre a été écrit pour être oublié sitôt lu ». Et c’est bien ce que je compte faire, mais pas pour les raisons évoquées par Elif Shafak. Tout au long de son essai, l’auteur nous fait par de son expérience personnelle de la maternité en partant du postulat suivant : écriture et maternité ne sont pas compatibles, et ce depuis la nuit des temps. Elle retrace son long cheminement personnel, ses années de questionnement en tant qu’écrivain et en... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 11:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 octobre 2009

Mauvaise langue de Cécile Ladjali

Un billet rapide pour vous signaler cet essai de Cécile Ladjali, écrivain et professeur de Lettres en banlieue qui propose dans cet ouvrage une réflexion ntéressante et stimulante sur l'enseignement du français dans les collèges et lycées. Même si je n'ai pas été d'accord sur tous les points avec le contenu de cet essai, Cécile Ladjali a au moins le mérite d'analyser avec réalisme les problématiques actuelles liées à la transmission de la culture et de la langue françaises.
Posté par Snowball à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 septembre 2009

L'intranquille de Gérard Garouste

Lu dans le cadre du prix des lectrices ELLE, L'intranquille de Gérard Garouste constitue, selon ses propres termes, un "Autoportrait d'un fils, d'un peintre, d'un fou", trois pôles d'exploration littéraire qui se mêlent dans ce texte publié chez L'Icoclaste. Dans cette autobiographie l'auteur débute ainsi classiquement par le récit de son enfance marquée par la figure du père, un homme violent dont la particularité était de spolier les biens des juifs déportés pour son magasin de meubles. Un père antisémite et peu aimant... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2009

Comme on respire de Jeanne Benameur

Un court essai de Jeanne Benameur sur l'acte d'écriture. Une plume qui me plaît décidément beaucoup. Cet essai ne se résume pas vraiment, alors je vous en livre ici un court extrait: Quand j'étais enfant, je ne savais que m'anesthésier. Ça j'avais appris. En une seule nuit, une seule. Ça s'apprend vite et sans maître. Pour se protéger, ne plus rien ressentir. Être le moins possible sur la terre. J'ai été cette pierre, cette tortue, ce caillou. J'ai été cet enfant. Et tout mes rêves figés. Ce sont les livres qui m'ont ouverte. Je... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]