09 mars 2010

Le silence blanc de Jack London

Ce recueil de nouvelles figurait depuis longtemps dans ma PAL, et les températures actuelles justifiaient bien une lecture de ces textes se déroulant pour la plupart dans des contrées glacées! Or, ces cinq nouvelles tiennent leur promesse, puisque qu'à chaque fois nous nous retrouvons plongés dans des univers inhospitaliers, rudes et cruels au sein desquels la mort et la souffrance sont omniprésents. Je n'avais pas lu Jack London depuis le collège, et je ne me souvenais absolument pas d'une telle âpreté romanesque et encore moins... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 11:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 mars 2010

La boîte noire de Tonino Benacquista

Cela faisait longtemps que je souhaitais découvrir cet auteur dont on parle souvent sur la toile, et c'est chose faite avec ce recueil de cinq nouvelles extraites de son livre Tout à l'ego paru chez Folio. On découvre une écriture vive et incisive, sans concession. Avec la première nouvelle, Boîte noire, le lecteur fait la connaissance d'un jeune homme qui à peine sorti du coma va devoir faire face à un bien trouble passé, et la chute finale en déroutera plus d'un. C'est d'ailleurs à cette nouvelle que va ma préférence car... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 11:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 février 2010

Un bonheur insoupçonnable de Gila Lustiger

Il y a quelques mois, j'avais lu sur la toile de nombreux avis élogieux concernant ce roman philosophique allemand, plein d'"anecdotes, de notes, de maximes, de dogmes et de leurs contraires" comme le signale le quatrième de couverture. Il s'agit en effet d'un bel ouvrage mêlant des illustrations originales et souvent rigolotes à une histoire assez simple, celle d'un vieil homme aigri aidant un enfant à surmonter sa peine après le décès de sa grand-mère. A cette intrigue s'ajoute une multitude de personnages secondaires... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2010

L'enlèvement de Vladimir Volkoff

Rentrer dans ce roman d'espionnage n'est pas aisé dès les premières pages: une intrigue complexe, une grande variété de personnages tous le plus énigmatiques les uns que les autres, quelques fausses pistes... Le lecteur est quelque peu malmené et doit en quelques sorte "mériter" les quelques clés de compréhension qui lui sont peu à peu offertes en gage de sa patience et de son engagement à se lancer dans un texte-documenttexte-document abordant des thèmes aussi variés que profonds: la guerre, la religion, la politique... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 17:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 février 2010

Sauver sa peau de Lisa Gardner

Publié dans la collection « Special suspense » de chez Albin Michel, ce roman policier tient ses promesses dès ses premières pages en tenant son lecteur en haleine : Annabelle Granger âgée de vingt cinq ans découvre à la mort de son père que sa vie entière n’est qu’une vaste imposture. Son enfance, rythmée par des changements d’adresses et d’identités très réguliers sans qu’il n’y ait la moindre explication donnée par ses parents cache en fait un très lourd secret. Celui-ci nous est peu à peu révélé lorsque Annabelle découvre... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 16:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 février 2010

L'abîme de Charles Dickens et Wilkie Collins

Il y a quelques temps, je participai à un partenariat avec et les éditions du Masque concernant cette récente réédition d'un texte écrit à quatre mains par deux grandes plumes de l'ère victorienne, Charles Dickens et Wilkie Collins. J'apprécie beaucoup ces deux auteurs, et j'étais impatiente de lire un tel texte conjuguant deux inestimables talents. Dès les premières pages, le lecteur est entraîné à l'Hospice des Enfants trouvés, où le jeune Walter Wilding est adopté par sa vraie mère qui regrette de l'avoir abandonné quelques... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 13:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 février 2010

Les enfants de Staline de Owen Matthews

Ce document retrace la complexe généalogie familiale de son auteur, qui s’enracine dans la Russie stalinienne des années 40. Boris Bibikov, le grand-père de l’auteur est alors un haut dignitaire déchu et abattu froidement par les sbires de Staline tandis que sa mère Ludmila échoue avec sa sœur dans un orphelinat en pleine tourmente de la seconde guerre mondiale. Devenue une brillante étudiante pendant la guerre froide, elle rencontre Mervyn Mathews, futur père de l’auteur qui ayant refusé d’entrer au KGB est contraint à l’exil.... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2010

Les insomniaques de Camille de Villeneuve

Ce roman s’intéresse au destin d’une famille bourgeoise française sur trois générations : de la fin de la seconde guerre mondiale aux années 80. Le marquis d’Argentières et ses nombreux descendants passent ainsi par plusieurs crises successives : crises financières et économiques liées au contexte politique, crises intrinsèques et familiales sur un plan plus personnel. Le lecteur suit tour à tour la destinée collective et individuelle de cette dynastie digne héritière d’un château en Anjou sur près d’un demi-siècle : mariages,... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 14:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 janvier 2010

Le guérisseur d'Inger Ash Wolfe

L’intrigue de ce roman peut paraître assez classique de prime abord : de nos jours, dans un petit village du Canada rural, un tueur en série sévit auprès de victimes toutes malades ou vivant dans une profonde et irrémédiable souffrance. Chef de la police, Hazel Macallef enquête sur ces crimes pour tenter d’en percer le sens : s’agit-il de crimes odieux ou d’euthanasies miséricordieuses ? Quelle est la nature véritable de la mission de ce tueur ? Ce roman, rédigé dans un style typiquement américain puisque à la fois direct et... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2010

Les heures souterraines de Delphine de Vigan

Suite à ma lecture de No et moi, je me suis laissée convaincre par le nouvel opus de Delphine de Vigan que j'ai trouvé sur les rayons de ma bibliothèque municipale. C'est un très beau roman, et une lecture bouleversante qui dépasse en qualité et en finesse No et moi. Ce roman est l'histoire moderne de deux solitudes au sein d'une ville anonyme: Mathilde une cadre de quarante ans, veuve élevant ses trois enfants qui après avoir miraculeusement trouvé un emploi de cadre voit ses conditions de travail se détériorer jusqu'à... [Lire la suite]
Posté par Snowball à 11:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]