27 septembre 2009

Tsubaki de Aki Shimazaki

45213Voici un très joli roman découvert cette semaine, et je ne compte pas m'arrêter à cette première bonne impression puisque cet ouvrage est en fait le premier volume d'une pentalogie intitulée Le poids des secrets.

De secrets il est bien question dans ce livre, puisque Yukiko découvre à la mort de sa mère une lettre lui révélant l'existence d'un bien lourd secret familial. Tsubaki, mot signifiant camélia en japonais, c'était la fleur préférée  de la mère de Yukiko, une femme douce et mystérieuse survivante de la bombe atomique ayant frappé Nagasaki. Dans ce premier volume, il est donc question du Japon des années 1940', de la guerre et aussi des destins brisés par la perte d'un proche et du sentiment d'appartenir à une nation vulnérable et affaiblie par la guerre. En demi-teinte, l'auteur brosse également un portrait du Japon contemporain, entre tradition et exaltation de la modernité. Les passages parfois un peu didactiques se mêlent à une poésie assez subtile même si le cynisme prend souvent le dessus. Une lecture très agréable donc, que je compte poursuivre très prochainement avec le second volume.

A suivre ce mois-ci dans le cadre des sélections d'octobre pour le Prix des lectrices ELLE 2010:

L'année brouillard de Michelle RichmondRichmond (catégorie roman), Retour d'exil d'une femme recherchée d'Hélène Castel(catégorie document) et Le touriste d'Olen Steinhauer (catégorie policier).

Posté par Snowball à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Tsubaki de Aki Shimazaki

Nouveau commentaire